Fonction des poèmes en PDL

Il peut paraître contre nature de proposer des poèmes en leur attribuant certaines fonctions pédagogiques, mais nous avons été étonné de constater qu'à travers l'utilisation de ces poèmes certains participants et, en formation, certains enseignants, y compris des francais.es, ont retrouvé le goût de la poésie. 

Les poèmes possèdent un certain nombre de propriétés  qui nous rapprochent de la langue cible :

  • Ils établissent une relation positive avec la langue étrangère, ce qui nous semble important, en particulier au début de l’apprentissage. 
  • Ils créent un contact esthétique avec la langue étrangère. Ils sensibilisent à la beauté de celle-ci, à sa musique, aux harmonies de ses sons, à son expressivité sonore.
  • Ils favorisent une approche sensorielle de la langue étrangère. Ils expriment les sensations, les impressions, les émotions à travers le choix de leurs vibrations sonores. Ils nous font ressentir physiquement la spécificité de la langue étrangère. Ils procurent même parfois un plaisir oral en faisant savourer le plaisir des sons.
  • Ils expriment souvent une autre vision du monde, des êtres et des choses, ils créent des liens symboliques parfois inattendus qui stimulent notre imaginaire. Ils élargissent notre perception du réel.
  • Ils possèdent un pouvoir de suggestion à travers le choix des mots et la puissance évocatrice des images qu’ils transportent. Ils permettent en peu de mots de communiquer un message intense et profond. 
  • Ils développent une perception sensible de la signification profonde des énoncés, étant donné qu’ils souvent riches en connotations. Les sons sont chargés de sens.
  • Ils suscitent de manière concentrée une résonance humaine, une pensée, une émotion ou une sensation de portée universelle qui nous touche.
  • Ils stimulent l’imaginaire et le rêve, or l’imaginaire nous marque souvent plus fortement que le fonctionnel.
  • Ils donnent parfois une certaine légèreté à l’apprentissage en jouant avec la langue, ses structures, ses mots, ses sonorités. Certains poèmes s’affranchissent des contraintes linguistiques, donnent une autonomie aux mots en les libérant leur emploi ou de leur construction classique. Ils forgent de nouvelles associations, de nouvelles combinaisons et bousculent parfois l’architecture structurale de la langue. 
  • Ils éveillent l’esprit créatif, en grec poiein signifie "produire", "créer", or parler c’est créer. 
  • Ils favorisent par leur rythme et leur rime, la maîtrise de structures parfois difficiles à acquérir. 
  • Ils reflètent certains aspects culturels et sociaux, les présentant parfois dans des perspectives inhabituelles.
  • Ils développent la mémoire auditive en raison de leur rythme, de leur rime, de leur force d’évocation, des images qu’ils suggèrent, de la profondeur ou de la justesse de leur contenu et parfois de leur manière originale de dire les choses. 
  • Ils permettent un contact littéraire agréable, profond, diversifié et direct avec la langue étrangère.

La fonction des poèmes en prononciation

Nous accordons une place privilégiée à des poèmes courts, en particulier au début de l’apprentissage de la langue cible, pour sensibiliser à la perception et à la reproduction de la prononciation de la langue et cela pour plusieurs raisons : 

- Ces poèmes permettent de mieux percevoir et maîtriser les particularités rythmiques, mélodiques et segmentales de la langue étrangère, car ils contiennent de façon condensée les caractéristiques de cette langue. 

- Sur le plan rythmique, par exemple, la poésie classique française compte les syllabes dans un vers alors que la poésie allemande est fondée sur les accents. Ces deux modes de construction reflètent les caractéristiques rythmiques des deux langues. Lorsque nous proposons aux participants de marcher sur un vers allemand et un vers français ayant le même nombre de syllabes en marquant plus fortement les accents toniques dans leur déplacement, ils perçoivent physiquement la différence de dynamique des deux langues. Nous faisons également cet exercice avec des proverbes des deux langues. 

- Certains poèmes éveillent également à la musicalité de la langue cible par leur richesse mélodique et sonore.

- Certains poèmes mettent en relief les sonorités spécifiques de la langue cible. Parfois, en particulier par leurs rimes, ils favorisent la perception et la prononciation de certains sons.

Poèmes couleurSensibilisation rythmique : Poème qui favorise la perception et la production des caractéristiques rythmiques de la langue cible.
Sensibilisation mélodique : Poème qui favorise la perception et la production des caractéristiques mélodiques de la langue cible. Intonèmes ascendants, descendants, tons pour les langues à tons.
Correction segmentale : Poème qui favorise la perception et la production des différences de prononciation entre les sons de la langue maternelle et de la langue cible.
Sensibilisation expressive : Poème qui facilite la perception et l'expression des composantes affectives de la langue cible.
Sensibilisation esthétique : Poème qui communique un plaisir esthétique et poétique dans la langue cible.
Stimulation ludique : Poème qui invite au jeu avec le langue.
Echauffement thématique : Poème qui sensibilise à un thème qui va être développé dans l'activité qui suit.
Déclencheur dramaturgique : Poème qui sert de point de départ à une dramaturgie.
Sensibilisation structurale : Poème qui met en relief un aspect morphologique ou syntaxique de la langue cible.
Apport lexical : Poème orienté vers un aspect sémantique de la langue cible.
Sensibilisation comportementale : Poème qui induit une attitude importante dans l'apprentissage.
Sensibilisation à la représentation graphique : Poème qui introduit au système de représentation graphique de la langue cible ou à certaines caractéristiques orthographiques.
Sensibilisation relationnelle : Poème qui sensibilise à un aspect relationnel.
Sensibilisation culturelle : Poème qui exprime un aspect de la culture ou de l'histoire du pays de la langue cible.
Sensibilisation philosophique : Poème qui éveille à une attitude philosophique, à une conception de la vie ou qui transmet une sagesse populaire.

Remarques

Nous disposons d'un choix de poèmes qui illustrent chacune de ces seize fonctions. 

Les cinq fonctions qui se trouvent en bas du schéma concernent directement la prononciation de la langue étrangère.

Nous accompagnons ces poèmes de mouvements qui permettent de mieux en maîtriser la structure rythmique et mélodique ainsi que leurs particularités articulatoires. Voir à ce sujet sur ce site  "Mouvements et prononciation".  

                                                                                                                          © Bernard Dufeu, 1994.